Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)

constructionequipmentmag.fr
Liebherr News

Liebherr : Une MK 88 Plus accomplit 300 levages en trois jours

Une grue mobile de construction MK 88 Plus de l’opérateur de grues Nolte Auto-Krane a accompli un véritable marathon de levages lors d’une inspection structurelle du barrage de la mer du Nord près de Husum. Au cours de ses huit semaines de travail intense, la grue Liebherr a soulevé plus de 1 800 fois des charges diverses à son crochet. Pour la seule pose des vannes d’inspection, la machine a effectué 300 levages en trois jours seulement.

Liebherr : Une MK 88 Plus accomplit 300 levages en trois jours

Une charge au crochet 1 800 fois : Pendant le projet de rénovation, la MK 88 Plus a dû livrer diverses charges sur le site situé au pied des réservoirs du barrage.

  • La grue mobile de construction Liebherr pose avec des performances de manutention élevées des vannes d’inspection sur le barrage de la mer du Nord à Husum
  • La MK 88 Plus a été conçue pour fonctionner en continu avec un contrôle de charge hautement précis
  • La rénovation du barrage est terminée avant la date prévue

« Tout s’est vraiment bien déroulé avec la grue MK », résume Oliver Andritter. Il était le responsable pour le travail du métal sur le barrage du port de Husum, qui a été construit en 1975 pour se protéger des raz-de-marée. Aujourd’hui, après 46 ans, une inspection complète des installations de la mer du Nord était à l’ordre du jour. Avant de pouvoir commencer le travail, il fallait assécher le barrage.

Afin d’assécher l’installation, il a d’abord fallu installer des vannes d’inspection (également appelés vannes de secours). Dans le cas de l’installation de Husum, la MK 88 Plus a utilisé un total d’environ 300 tuyaux et aiguilles intermédiaires pour empêcher l’eau d’entrer. Il n’a fallu que trois jours à la MK pour placer tous les éléments dans l’eau avec une précision absolue.

Positionnement rapide des aiguilles
Des plongeurs commerciaux ont fourni des instructions pour guider les opérateurs de la grue. Leur objectif commun était de placer les tuyaux, qui mesuraient plus de onze mètres de long et 36 centimètres de large, au bon endroit au fond du barrage. « La possibilité de déplacer rapidement les charges grâce au chariot de la flèche horizontale, et le positionnement rapide et sûr des aiguilles étaient deux grands avantages par rapport à ce que pouvait offrir une grue télescopique », explique M. Andritter.

La livraison des tuyaux avec une précision centimétrique était nécessaire pour la simple raison que les plongeurs travaillaient dans des eaux troubles, avec une visibilité quasi nulle, et en partie de nuit. « J’ai aussi été très impressionné que la grue puisse être démontée en quinze minutes et déplacée rapidement à un autre endroit sur le chantier », explique M. Andritter. « Et sa vitesse de travail est tout aussi impressionnante. »


Liebherr : Une MK 88 Plus accomplit 300 levages en trois jours
Aiguilles XXL : Environ 150 de ces aiguilles ont dû être déplacées dans l’eau à l’aide d’une grue afin d’ériger les vannes d’inspection pour drainer le barrage. Les plongeurs attendaient les puissantes aiguilles dans le lit de la rivière.

Finalisation plus rapide
Les impressionnantes performances de manutention des grues mobiles de construction Liebherr ont également été le facteur décisif pour Jürgen Peters, qui a décidé d’envoyer une MK 88 Plus sur le chantier. « Nous avons déjà eu une très bonne expérience avec cette grue sur un chantier similaire à Büsum il y a trois ans », explique-t-il. « Nous sommes tout simplement beaucoup plus rapides avec une MK sur ce type de chantier qu’avec une grue télescopique classique. »

Peters planifie et est responsable des grands projets de grues chez Nolte. Comme à Büsum à l’époque, il disposait d’une puissante grue à charge lourde en plus d’une grue mobile de construction : « Notre grue à mât en treillis Liebherr LG 1750 a dû soulever les vantaux des portes de protection contre les inondations, qui pèsent jusqu’à 65 tonnes, hors de leurs charnières. La MK était responsable de la construction ainsi que du démantèlement des fermetures et a fourni tout ce qui était nécessaire au chantier dans les réservoirs de 13 mètres de profondeur. »

Des pompes, générateurs, pièces d’échafaudage, outils et même des nacelles ont été transportés par Chris Kubinski et Manuel Krüger avec leur MK 88 Plus vers les monteurs et les travailleurs dans les réservoirs vidés du barrage. Les deux grutiers expérimentés se sont relayés dans la cabine de la grue moderne.


Liebherr : Une MK 88 Plus accomplit 300 levages en trois jours
Point de non-retour : Le grutier Chris Kubinski ne voudrait plus passer de la grue mobile de construction Liebherr aux grues télescopiques qu’il utilisait auparavant. La cabine élévatrice offre au grutier une excellente vue d’ensemble lors de la manutention des charges. Ici, au barrage de Husum, c’est aussi un avantage inestimable en termes de sécurité.

La cabine réglable en hauteur de manière continue impressionne
« Nous avons pu tout atteindre et tout faire avec la flèche de 45 mètres à partir de deux emplacements seulement », rapporte Chris Kubinski, qui avait l’habitude de travailler avec des grues télescopiques. En attendant, il ne veut plus quitter la grue mobile de construction Liebherr. La cabine réglable en hauteur de manière continue, la rapidité du montage et du démontage (« Il me faut onze minutes — tout simplement imbattable ! ») ainsi que la vitesse de travail élevée ont fait de lui un grand fan MK.

« Le mode de fonctionnement de la grue mobile de construction m’a totalement séduit », déclare le grutier, qui s’occupe principalement de montages de balcons, de travaux de façade et, bien sûr, de projets de toiture avec sa MK 88 Plus. « Les arêtes ne sont plus une nuisance, et lorsque l’on travaille à proximité de lignes électriques, il est beaucoup plus facile de respecter la distance de sécurité requise. »

Mais ce qui l’enthousiasme le plus, c’est de pouvoir déplacer ses charges en toute sécurité depuis la cabine de la grue, qui peut être placée à la hauteur du crochet pour offrir une vue directe sur l’action. Il apprécie également la possibilité d’opérer la grue par télécommande radio : « C’est particulièrement idéal pour l’assemblage de toits ou de façades en verre, car je peux me tenir juste à côté des monteurs. Parfois, tout se joue au millimètre près », explique M. Kubinski. « J’aime tout simplement travailler avec les grandes possibilités qu’offre la machine. »


Liebherr : Une MK 88 Plus accomplit 300 levages en trois jours
Origami de grue : la technologie sophistiquée et l’expertise de haut niveau en matière de conception de la MK 88 Plus deviennent évidentes dès que la flèche de 45 mètres de long se déploie de manière impressionnante.

Grues mobiles de construction en intervention continue
« Dans notre flotte, nous avons trois MK 88 et une grande MK 140 », rapporte Jürgen Peters. De chez Nolte Auto-Krane à Hanovre, il dessert des chantiers dans toute l’Allemagne avec près de 30 machines Liebherr. Ses quatre grues mobiles de construction sont utilisées en continue. « De plus en plus souvent, les grues MK sont spécifiquement sollicitées. Une fois que les chefs de chantier ont appris à connaître ce système de grue, souvent ils ne veulent plus utiliser aucune autre machine pour certains travaux. »

C’était très similaire à Husum. Il était prévu que Peters déploie la MK 88 Plus sur le site en raison de la capacité de manutention optimale de la grue, notamment pour le montage et le démontage des vannes de secours. Le projet de barrage de 2,2 millions d’euros a été achevé plus rapidement que prévu, notamment grâce aux performances de manutention impressionnantes de la grue. En effet, le passage vers le port de Husum a été rouvert aux marins et aux propriétaires de bateaux quatre jours plus tôt que prévu.

www.liebherr.com

 

  Demander plus d’information…

LinkedIn
Pinterest

Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)